AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 War is coming. w/ cassius Irving

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


✧ Date d'inscription : 08/07/2017
✧ Messages : 39
✧ Localisation : Quelque part entre les collines de Kalenhaad et et la ville Eriamor.
✧ Ordre des Aigles : Je ne les connais pas assez pour me prononcer.


MessageSujet: War is coming. w/ cassius Irving   Mer 26 Juil - 16:38

War is coming.

Cela faisait maintenant plusieurs jours que Luïnil Nosgard se trouvait sur les routes d'Istard, explorant ces nombreuses terres à dos de cheval, les cheveux au vent et la tête remplie de nouvelles découvertes. Ce voyage était l'occasion pour elle d'emprunter des routes qu'elle ne connaissait pas, contournant ainsi les chemins principaux qu'elle commençait à connaître, et rallongeant un peu plus chaque balade. Les allées n'étaient pas sûres et ce n'était pas faute de lui répéter à maintes reprises. Mais la jeune femme gardait toujours le dernier mot lors de ces déplacements, au terme d'une lutte que ses serviteurs ne pouvaient pas gagner. Bien qu'ils se devaient d'assurer sa protection, elle n'en restait pas moins leur maîtresse à laquelle ils devaient respect et servitude. Ils ne pouvaient également rien refuser à cette demoiselle qui se montrait toujours douce et avenante envers eux…

Eriamor était une ville que Luïnil aimait bien visiter depuis que son frère lui en laissait la possibilité. Néanmoins, à plusieurs jours de cheval des collines du Kalenhaad, elle ne s'y rendait que très rarement le temps de ses balader dans ses rues et de profiter de sa crique, dont le spectacle l'impressionnait toujours autant.
Ce jour-là était encore plus excitant pour la brunette, qui avait réussi à négocier la traversée de la mer jusqu'à Ysandiel. Pour la première fois, elle allait monter sur un navire de pêche pour ainsi voguer au large des côtes d'Istard et observer les terres sous un tout autre angle. Elle ignorait encore comment allait se dérouler cette petite escapade marine et si son corps allait le supporter. Tout ce qu'elle espérait, c'était de ne pas se sentir faible une fois en pleine mer, car cela signifierait pour elle un retour rapide sur la terre ferme direction Kalenhaad.

Accompagnée de son groupe habituel composé de sa mère et de trois gardes armés, la jeune femme monta à bord du navire, dont les propriétaires avaient été payés gracieusement pour cette traversée. Elle avait revêtu une simple robe de couleur marron-jaune, rappelant la couleur du sable bordant la mer. Ses cheveux étaient attachés de manière à laisser son champ de vision libre, sans qu'elle n'ait à ramener des mèches rebelles derrière son oreille. Tandis que sa mère préféra rester à terre et repartir sur la route habituelle avec une escorte, sa fille Luïnil s'installa à l'avant du bateau, les bras appuyé sur le bois et le regard rivé sur l'horizon, attendant le départ. Cela allait être tellement différent de leur voyage à cheval, et surtout tellement plus reposant. Le sourire ne disparaissait pas de son visage illuminé à l'idée de prendre la mer. Est-ce que c'est ce sentiment de liberté qui avait poussé tous ces marins à s'évader sur l'eau pour la première et surtout pour le restant de leur vie ? La demoiselle ignorait encore si elle avait le pied marin, mais il ne faisait aucun doute qu'elle en gardera un merveilleux souvenir.

Après plusieurs heures, la côte d'Istard était à peine visible à l'oeil nu. N'ayant pas quitté sa place, la fille Nosgard se perdait à la contemplation du couché de soleil, disparaissant derrière l'horizon bordé d'eau. Ce spectacle valait autant que les couchés de soleil qu'elle pouvait admirer à leur demeure familiale. Pourtant, quelque chose perturbait ce cadre magnifique au loin… Une tache noire… Comme une ombre se rapprochant de plus en plus...
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


✧ Date d'inscription : 01/05/2017
✧ Messages : 89
✧ Localisation : Son navire ou une ville côtière.
✧ Ordre des Aigles : Je rêve de les voir brûler...


MessageSujet: Re: War is coming. w/ cassius Irving   Jeu 27 Juil - 1:37


War is coming
Cassius Irving & Luïnil Nosgard


Le soleil se couche lentement et va laisser bientôt place à la lune. Les mains posées sur le rebord du navire, Cassius fixe le spectacle, mais son esprit reste concentré sur son objectif. Il entend à peine le clapotis de l’eau et les vagues qui se heurtent à la coque de son navire. Il ne prête plus attention aux quelques cris des oiseaux qui suivent son navire. Le doux mouvement du bateau sur les eaux presque calmes l’aide à réfléchir sur la suite des événements. Le sang va couler ce soir. Ce ne sera pas anodin. Cela marquera le début des hostilités entre les sirènes et les pêcheurs. Une rébellion qui prend forme, de plus en plus distincte. Dans les villes certains murmurent déjà que les tensions sont bien la, mais aucune attaque de cette envergure n’a encore été mené au nom de la liberté des sirènes. Aucun humain ne se doute que les choses vont s’envenimer très vite, et gravement. Si Cassius doit être le premier porte parole de la rébellion, alors il le sera. Il vengera les siens. Il ne reculera pas.

Son équipage est silencieux, lui aussi. Tous savent qu’ils risquent leur vie dans cette attaque. Et tous savent qu’ils devront tuer sans vergogne pour s’en sortir. Mais ses hommes restent fidèles au poste. Cassius n’a jamais été aussi fier d’eux qu’en cet instant.

- Navire droit devant, cap’taine ! Crie un guetteur en haut du mat.

Son cri est l’équivalent d’un coup de fouet sur le dos tendu du triton. Il se redresse aussitôt et sort sa longue vue, la pointant sur le navire qui approche lentement. Le capitaine est un pécheur de sirènes. Cassius l’a déjà vu décharger l’un des siens au port, et le donner en pâture à l’Ordre des Aigles. Le regard bleu de Cassius scrute quelques instants le navire et il donne sa longue vue à son second, allant sur le pont. Il sent la peur qui monte chez ses hommes, et la colère aussi. Il la sent même au plus profond de son cœur. Cassius frappe le bois de son navire et tous ses hommes relèvent la tête vers lui.

- Tritons ! Aujourd’hui est grand jour pour notre race. Aujourd’hui, est le jour où nous frappons une nouvelle fois ces chiens ! La vengeance des sirènes leur tombera dessus, aussi tranchante que nos lames !

Son équipage l’acclame, lève leurs lames vers le ciel.

- Pas de quartiers ! Pas de remords ! Chacun de ces hommes méritent de mourir ! Nous rendrons la justice par le sang !

Cassius grogne à chaque respiration sous l’adrénaline qui emplit ses veines.

- A vos postes ! Vérifiez les bouches à feu et les grappins ! Enflammez vos flèches !

Les hommes se dispersent en courant. Aussitôt le capitaine se remet en mouvement. Il attrape la barre et donne une nouvelle impulsion à son navire. Il le dirige de façon à ce que les deux navires puissent se retrouver côte à côte. Et c’est exactement à ce moment là que Cassius donnera l’ordre d’attaquer. Ce sera une attaque surprise. Il n’y a pas d’honneur dans les batailles. Juste des victoires et des défaites. Les navires se rapprochent. Le silence écrase de nouveau son vaisseau. C’est le calme avant la tempête. Il peut discerner les visages de quelques pécheurs tournés vers lui désormais. Cassius soutient leurs regards, accoudé sur sa barre, un léger sourire sur son visage. Il ne rend pas les signes amicaux des pécheurs, mais quelques membres de son équipage les rendent, jouant le jeu à la perfection. Il ne voit même pas la jeune femme à bord du navire.

Enfin, le moment tant attendu arrive. Les navires sont tous deux de côté. Cassius se dresse et se tourne vers son second. Son cri résonne sur tout son navire, relayé par son lieutenant aussitôt :

- TIREZ !

L’explosion fait trembler le pont et Cassius agrippe une corde pour garder son équilibre. Toutes les bouches à feu ont tiré en même temps. Le bois du vaisseau opposant éclate en mille morceaux et explose dans un tonnerre comparable à la plus impressionnante des tempêtes. Le feu se propage déjà et dévore les chairs et la coque du vaisseau. Des cris se mêlent aux bruits d’explosions, et tout se mélange pour former un boucan d’enfer. Le capitaine ressent aussitôt un acouphène dans ses oreilles à cause du bruit phénoménal, mais ça ne l’arrête pas. Il se penche sur le rebord et fixe ses hommes sur le pont :

- Les grappins ! Tuez les !

Les grappins sont lancés et s’enfoncent dans le bois, liant les deux navires ensemble. Aussitôt les tritons montent sur le navire des hommes, encore sonnés par l’attaque surprise, et les premiers morts tombent sans vie sur le pont, déchirés par les lames des êtres de l’eau. Mais bientôt la résistance s’organise. Les hommes ne se laisseront pas mourir aussi facilement. Cassius saisit sa lame et grimpe sur la rambarde, se jetant sur celle du vaisseau opposé. Il se laisse tomber sur le pont supérieur. Ses yeux bleus sont inexpressifs. Aussi froids que le regard d’un requin. Sa lame s’abat contre une autre, avec fracas. Il ne voit même pas le visage de l’homme contre lui. Cassius pousse un grognement de douleur quand il sent une longue coupure sur son bras, mais il parvient à enfoncer sa lame dans le ventre mou de son opposant. Le sang gicle sur Cassius, sur son visage et son torse. S’appuyant à la rambarde, Cassius l’observe s’écrouler au sol. Son regard cherche un nouvel homme à tuer.

Le capitaine fronce les sourcils en fixant la silhouette devant lui. Une femme. Une jeune femme aux traits encore doux et jeunes. Il écarquille légèrement les yeux mais ne baisse pas sa lame. Est-ce qu’il est seulement capable de tuer une jeune femme ? Figé et envahi par le doute, Cassius ne fait pas un pas vers elle alors que la bataille fait rage sur le pont principal juste en dessous d’eux.

- Qui es-tu ? Grogne-t-il soudainement.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


✧ Date d'inscription : 08/07/2017
✧ Messages : 39
✧ Localisation : Quelque part entre les collines de Kalenhaad et et la ville Eriamor.
✧ Ordre des Aigles : Je ne les connais pas assez pour me prononcer.


MessageSujet: Re: War is coming. w/ cassius Irving   Lun 4 Sep - 14:52

War is coming.

Le regard de Luïnil ne pouvait pas se séparer de ce point noir à l'horizon, se rapprochant petit à petit de leur modeste bateau de pêcheurs. Serait-ce un autre navire, beaucoup plus gros et plus imposant que le leur ? Ou bien est-ce un animal immense et majestueux ? Milles et unes questions traversèrent l'esprit de la demoiselle sur l'identité de cette chose inconnue. Mais au fur et à mesure que la nuit tombait, la tâche semblait disparaître, happée par la pénombre de plus en plus présente. Autour d'elle, les hommes d'équipages ne semblaient pas inquiétés. Au contraire, l'heure était au jeu de carte et à l'alcool, le tout accompagné de rires forts et sincères. La jeune femme n'avait pas envie de se mêler à eux et préférait laisser marcher son imagination, le regard perdu sur l'eau salée. Le bateau glissait lentement sur la mer, les vagues se fracassant contre sa coque dans un bruit sourd, mais qui n'en n'était pas moins désagréable. Bientôt, la lune ne tardera pas à reprendre ses droits et dardera la terre de ses rayons gris argentés. Pour beaucoup la nuit avait quelque chose d'effrayant. Pour Luïnil, elle n'en était que plus belle accompagnée d'étoiles brillantes dans l'obscurité noire.

Ses paupières commencèrent à se refermer suite à sa longue journée de voyage, quand un homme se mit à hurler dans un dialecte incompréhensible pour elle. Soudainement, les autres marins abandonnèrent leurs activités et se mirent à bouger dans tous les sens, la peur se lisant sur leurs visages. Luïnil n'eut guère le temps de comprendre que le garde resté auprès d'elle la prit dans ses bras musclés et l'emmena à l'intérieur des cales du navire, les protestations de sa maîtresse. Elle eut beau protester, l'homme ne dit pas un seul mot en l'enferma dans la première pièce qu'il trouva. Dehors, des cris et des bruits d'épées se faisaient entendre, faisant paniquer la brunette, incapable de savoir ce qu'il se passait sur le pont. Etait-ce la fameuse tâche noire qu'elle avait observé tout au long de la traversée ? Quel genre d'homme viendrait attaquer un simple navire de pêche ?

Ne souhaitant pas rester seule et ne rien faire, Luïnil profita de la chute d'un marin contre la porte et sortit sur le pont. Le spectacle qu'elle y vit lui fit à moitié regretter sa décision… Des corps tâchés de sang étaient étalés sur le bois, devenu foncé par les combats. Un peu plus loin, d'autres continuait à se défendre, mais c'était peine perdu. Pour éviter de se faire tuer, elle décida de monter jusqu'au pont supérieur et manqua de trébucher sur un autre corps, venant tout juste de tomber. Le regard tourné vers le sol, elle entendit une voix inconnue et peu amicale lui demandant son identité. Tremblante, la demoiselle leva les yeux vers cet homme couvert de sang, respirant fort… A l'intérieur d'elle-même, la noble était pétrifiée par la peur, mais pris d'un excès d'adrénaline, elle s'empara de la lame lâchée par la pauvre défunt et la pointa vers l'inconnu, incertaine de son geste.

-Ne… Ne m'approchez... pas !

Sa voix aussi tremblante que le reste de son corps. Luïnil savait pertinemment que face à lui elle était incapable de se défendre, mais elle n'était pas du genre à se rendre et encore moins à donner sa vie sans rien faire. Elle ne le quittait pas du regard, comme pour lui montrer qu'elle n'était pas aussi fragile qu'elle semblait l'être… Ce qui était bien évidemment faux.

-Je suis Luïnil Nosgard, fille de Kelyös et Iranyë Nosgard !
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


✧ Date d'inscription : 01/05/2017
✧ Messages : 89
✧ Localisation : Son navire ou une ville côtière.
✧ Ordre des Aigles : Je rêve de les voir brûler...


MessageSujet: Re: War is coming. w/ cassius Irving   Ven 24 Nov - 1:59


War is coming
Cassius Irving & Luïnil Nosgard


Cassius plonge son regard ébahi dans celui terrifié de la jeune femme. Des dizaines de questions lui traversent l’esprit à toute vitesse. Qu’est-ce qu’elle fait là ? Est-ce qu’elle pêche ? Est-ce que les Nosgard sont des pêcheurs ? Mais aucune de ses questions ne traversent ses lèvres. Ce n’est nullement le temps de lui demander des réponses. Cassius s’accroche à la rambarde alors que le navire de pécheurs pousse un gémissement sonore. Le bois d’un mat s’effrite et se fait dévorer par le feu. Finalement, il craque et dans un grand bruit, se fracasse contre la rambarde du navire avant de plonger dans l’eau. Le navire opposant prend l’eau.

Cassius sourit en coin sans la moindre empathie, sachant la victoire proche. Il évalue la posture de la jeune femme. Elle ne sait pas comment tenir une arme. Elle tremble de tous ses membres. Visiblement, ce n’est pas un danger. Et peut-être à cause de ça, peut-être à cause de la dernière petite part d’humanité qui reste dans son cœur, peut-être à cause du visage mignon de la jeune femme, Cassius décide soudainement de l’épargner. Le capitaine rajuste sa posture et soudain plonge sur elle, faisant dévier sa lame violemment avec son sabre. La lame tombe bruyamment au sol, mais avant que cette Luinil Nosgard ne puisse se pencher pour la ramasser, Cassius relève son sabre juste sous le cou de la belle, appuyant la pointe de la lame contre sa peau fragile et pâle, faisant couler un peu de sang écarlate le long de son cou lorsqu’il appuie trop contre son cuir.

- Ne résiste pas. Tu es désormais ma prisonnière. Dit il avec froideur.

Il s’approche à grand pas et lui saisit le bras avec force.

- Suis-moi si tu veux vivre.

Cassius l’attire sans attendre sa réponse et la traîne, s’approchant de la rambarde. Il crie à l’un de ses marins sur son navire :

- Edun ! Attrape la fille !

Cassius n’attend pas et jette avec force la petite contre le torse de l’un de ses hommes. Edun saisit aussitôt Luinil par les avant-bras et la charge sur ses épaules comme si elle ne pesait pas plus qu’une fleur. Ouvrant une cale avec son pied, Edun force Luinil à rentrer dans la petite cale sombre et humide.

- Soit sage, ma jolie. Grogne Edun. Sinon il y aura des conséquences. Marmonne-t-il en refermant la cale au nez de la nouvelle prisonnière, l’enfermant avec un verrou.

La bataille continue de faire rage. Pourtant, Cassius hurle à ses hommes de revenir à bord. Les derniers pécheurs sont livrés à eux-mêmes, sur un navire en proie aux flammes et en train de couler. La victoire est totale, et écrasante. Bientôt, les cris de joie des tritons se font entendre. Le calme revient quelques temps après, lorsqu’il est l’heure de bander les blessés et de réparer le navire.

Finalement, deux heures après l’attaque, Cassius s’approche de la cale. Il la déverrouille et ouvre la porte de la cale. Il a changé ses vêtements, et s’est bandé le bras. Ses yeux bleus cherchent la jeune fille dans la pénombre.

- Luinil Nosgard hein ? De la famille des Nosgard ? J’ai quelques questions à te poser… Je te conseille d’y répondre. Si tu réponds gentiment, je t’offre une chambre et un repas. Sinon… ça se passera un peu moins bien. Qu’en dis-tu ?
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: War is coming. w/ cassius Irving   

Revenir en haut Aller en bas
 

War is coming. w/ cassius Irving

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» No Limit 2 coming soon !
» GREEN DAY - U2
» Trucs et astuces pour en finir avec la poussière !
» Coming out....( télévitale )
» o'connors is coming + avia,hunter,lia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE MERMAID GRACE ::  :: Les Terres d'Istard-