AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (lyara) from the ashes a fire shall be woken.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

there's a light yet to be found.

✧ Date d'inscription : 27/06/2016
✧ Messages : 618
✧ Écus : 46
✧ Localisation : Isandiel
✧ Ordre des Aigles : elle les déteste cordialement.


MessageSujet: (lyara) from the ashes a fire shall be woken.   Sam 5 Nov - 11:54

“ Lyara Blackwater ”

In my hands, I hold the ashes, In my chest, the fire catches.
I. Introduction

NOM : Autrefois Whiteshore, elle a abandonné ce nom tâché de honte qui n'a jamais été sien. Elle va et vient sous le patronyme de la bâtardise : Blackwater. PRÉNOM : Lyara, des sons chantant rappelant ses ancêtres. NAISSANCE Fille de l'hiver, elle est née 30 ans plus tôt en 1314, au château de Mirilith. RACE : Simple humaine à la vie fragile. TITRE ET PROFESSION : Autrefois noble, fille aînée d'une branche élégante, elle n'est aujourd'hui plus rien. Elle va et vient, vagabonde solitaire, pirate un temps, voleuse de talent. STATUT MATRIMONIAL : Éternelle célibataire au cœur glacé, elle ne cherche pas à s'emprisonner. Il y en a pourtant un qui fait battre son cœur, pulser son sang, vibrer son corps. Barbare au sang chaud, au regard perçant qui embrume ses sens, lui fait perdre la tête. FAMILLE : Elle en avait une. Aînée de deux frères avec qui elle n'a plus aucun contact. Fille bâtarde d'un père qui ne l'a jamais regardé. Fille aimante d'une mère qu'elle a déserté. LIEU DE RÉSIDENCE : Elle ne pensait pas un jour se poser définitivement quelque part mais la belle ville d'Isandiel possède désormais ses faveurs. Elle y a trouvé un refuge et une amie précieuse. GROUPE : Velnen, le peuple de la Terre.



II. LE CHANT DES SIRÈNES

Née sous une bonne étoile, première fille d'une fratrie de trois, Lyara est la petite étoile de ses parents. Enfant choyé, elle a les traits de sa mère qui la préfère à ses frères, ne la délaisse jamais, la regarde avec tendresse et mélancolie. Les cheveux noir de jais, les yeux aussi bleu et profond que les abysses de l'océan, une peau aussi pâle que l'écume. Une beauté d'un autre monde. Pourtant simple humaine au sang rouge écarlate. Enfant d'une passion passagère, première née à qui l'on refusera tout droit. Elle portera le nom de Whiteshore un bref instant, assez pour se faire une réputation, assez pour se faire désirer. Victime malheureuse des actions passées de ses parents, Lyara regarde son monde s'écrouler du haut de ses 20 ans. Elle croyait pourtant son chemin tout tracé. Il l'était. Tracé dans le sang et le mensonge. Elle regarde sa vie défiler, absente, l'âme hors du corps, le cœur mortellement blessé. Une vie de déceptions, de douleurs, d'incompréhension. Une vie de mensonges, faite de courbettes et d'acquiescements. Amie du silence, elle a appris depuis longtemps à ne plus élever la voix. Poupée pâle aux yeux perçants, elle écoute Lyara, elle observe. Discrète, invisible. Elle ne sera jamais reine. On la pose pourtant sur un piédestal, on en fait la princesse Whiteshore. Jeune fille précieuse promise au plus offrant, à celui qui apporterait gloire et prospérité à la famille. On l'affuble d'un nom qui ne devrait pas être sien. Le nom de Whiteshore éclate en morceaux, se brise sur le sol froid. Elle l'abandonne, laisse derrière elle ses 22 années de mensonges pour commencer à vivre sous le nom de Blackwater. Adieu la fillette sage et silencieuse. C'est une femme redoutable qui née.




III. SOUS L’OCÉAN

PSEUDO : RIDDERMARK PRÉNOM : Florence. ÂGE : 27 ans. FRÉQUENCE DE CONNEXION : Tous les jours. COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? : Je suis une VIP, la Reine d'Anna. VOTRE AVIS SUR CE DERNIER : Trop de beauté  :fall: . PERSONNAGE : Inventé. AVATAR : Katie McGrath. CREDITS : fy-theladymorgana. DERNIER MOT ? : Je vous aimes mes chatons  :lyara:  


_________________
come back. come back to me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

there's a light yet to be found.

✧ Date d'inscription : 27/06/2016
✧ Messages : 618
✧ Écus : 46
✧ Localisation : Isandiel
✧ Ordre des Aigles : elle les déteste cordialement.


MessageSujet: Re: (lyara) from the ashes a fire shall be woken.   Sam 5 Nov - 11:54

“ i see a darkness ”

We don't get to pick our fate.

They say that I was born under a cursed sky, when lightning struck the old wizard tree atop the tallest, lushest green hillock on a cloudless night, by the light of a full and blood-red moon. They say that I was born of witch, child of dark forces beyond, and pointed at my jet-black hair, my snow-pale skin, my ice-blue eyes, so different from the black skinned peoples of my father, but my mother was from a race not from this land. I still say I have my coloring from her peoples, for I do remember her : eyes the color of a cloudless winter sky, a pale face framed by night, and a melodic voice that sang me wordless melodies.

Le cœur lourd, des larmes brûlantes coulant le long de ses joues, se noyant dans les plis de son cou, elle jette un regard en arrière. Personne. Elle sait que, bientôt, des gardes sortiront du palais, se lanceront à sa poursuite. Elle sait aussi que le désert lui offre une protection certaine, peu encourageante mais toujours plus sûre que de rester au château. Après vingt années passées à étouffer dans des mensonges et des soieries, elle respire enfin à pleins poumons. Les embruns de l’océan lui emplissent les narines, lui rappelle douloureusement ce qu’elle s’apprête à abandonner de bon dans cette vie. Elle ne recule pourtant pas. Elle lance à nouveau son cheval vers le désert, part au galop dans le sable, ne se retourne plus sur cette vie désormais passée, oubliée. Elle avance à grande vitesse vers un avenir flou, quasi inexistant. Un avenir dont elle ne sait encore rien. Plus de route toute tracée, plus de vie déjà à moitié vécue. Toute une palette de possibilités s'offre à elle. Plus question de s'arrêter. Elle avance à grande vitesse vers un avenir flou, quasi inexistant. Un avenir dont elle ne sait encore rien. Plus de route toute tracée, plus de vie déjà à moitié vécue. Toute une palette de possibilités s'offre à elle. Plus question de s'arrêter. La peur déserte son cœur, son âme tourmentée trouve un peu de repos, son corps s'allège. Le poids de ces dernières vingt deux années s’évanouit enfin, comme un cauchemar chassé par les rayons du soleil à l'aube. Elle ignore encore où ses pas la conduiront. Elle vit, respire pour la première fois. Et tandis que son cheval poursuit sa course folle, elle adresse une prière silencieuse aux Dieux.

▼▼▼

Piégée, elle frappe la pierre froide, s'écorche les mains. Animal traqué finalement attrapé, l'issue en sera fatale. Elle cesse de lutter, finalement fatiguée de toute cette interminable course dénuée de sens. Elle affronte ses bourreaux, cherche leurs regards dans la pénombre de la ruelle. Le dos appuyée contre le mur, elle reprend son souffle, porte sa main sur la courte épée qui ne la quitte plus depuis quelques mois. Maigre butin obtenu d'un vol fortuit sur les berges de l'océan. « Ce serait vraiment inutile princesse. » Elle n'écoute pas Lyara. Elle a écouté toute sa vie, s'est promis de ne plus recevoir d'ordres, surtout pas d'un homme. Elle n'hésite pas en sortant la lame froide de sa ceinture. Et tout en sachant que son geste est inutile, elle s'élance. D'un mouvement rapide il l'évite, dégaine sa propre arme, l'acier rencontre l'acier. Il la désarme en quelques secondes, vif, brutal, il saisit son poignet, la tient prisonnière. « Y a pas d'issues et personne pour vous secourir. » Son regard croise le sien, bleu comme l'océan, pénétrant, à vous faire frémir. Ils se jaugent, s'observent, cherchent à se percer l'âme. Il affiche un sourire vainqueur, moquerie qu'elle ne peut endurer. Blessée dans son orgueil, certaine de connaître son destin, elle se débat. « Arrêtez ce petit numéro ! Je ne vous ferez rien, contrairement aux hommes du Roi. » A son tour d'afficher un sourire, de ricaner sans conviction. Semblant de maîtrise, la situation lui échappe, elle n'est qu'une marionnette entre ses mains. « Je suis censée vous offrir ma confiance? » Il approche son visage de diable tout proche du sien, sens son souffle chaud contre sa peau blanche, frémit au contact inattendu, indécent. « Vous n'avez pas vraiment le choix, princesse. »

▼▼▼

Elle ne s'est jamais rêvé reine. Enfant déjà, elle haïssait jouer la comédie, paraître bien en tout point. Forcée au silence, observatrice d'un monde passionnant, la petite Lyara apprend. Elle ne veut pas de ces jolies robes bouffantes, refuse cette couronne d'or qu'on cherche à déposer sur sa parfaite petite tête. Elle ne veut pas de ces silences gênants, de ces regards vides et de ces murmures à son passage. Refuse qu'on l'affuble de surnoms ridicules et que l'on rit à son passage. Du haut de ses 28 ans révolus, elle s'est faite reine. Reine d'un royaume singulier, d'un peuple brutal et sans moral. Et auprès d'elle, allongé sur le ventre, dort son roi. Élu de son cœur, sa tête n'avait pas eu son mot à dire. Elle avait lutté avant de finalement abdiquer et de le laisser pénétrer son cœur, son âme et son corps. Loin d'être le prince charmant, indigne de son rang et de sa personne, homme maltraité par la vie, elle ne peut pourtant pas s'empêcher de l'aimer. Il représente tout ce qu'elle déteste. Il incarne ce qu'on lui a toujours dit de tenir à l'écart. Si sa vie n'avait pas radicalement changé, si elle était resté sagement à sa place, elle ne serait pas devenue reine. Sa reine. Elle contemple sa vie, ce qu'elle a perdu, ce qu'elle a gagné. Contemple ce qu'elle était et ce qu'elle est. Elle sourit. « Qu'est-ce qu'il y a de si drôle ? » Grognon, il l'observe, les yeux endormis, suspicieux. Et elle sourit, joins sa main blanche à la sienne, dure, usée par le temps. « La vie. » Énigmatique, elle se mordille la lèvre inférieure, l'énerve avec ce petit mot tout simple. Il ricane, se positionne au-dessus d'elle, admire ses traits parfaits, dégage une mèche de cheveux derrière son visage fin. « Ça mérite d'être fêté. » Et il l'enlace, l'embrasse avec cette passion que lui seul pour lui offrir. Princesse oubliée faite reine d'un royaume au cœur battant, au corps martelé de cicatrices, à l'âme torturée.



_________________
come back. come back to me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(lyara) from the ashes a fire shall be woken.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» RYAN ADAMS - ASHES AND FIRE
» (M) DANIEL SHARMAN ≈ a song of ice and fire.
» aspen wolstenholme + blow a kiss, fire a gun.
» Solis ☼ I'm on fire ✔ fiche terminée
» broomsticks and fire ❉ e. painswick

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE MERMAID GRACE ::  :: Le serment d'allégeance :: Bienvenue en Eador-