AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pantalaimonia Lochlainn • Une guérisseuse pas comme les autresPantalaimonia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


✧ Date d'inscription : 28/01/2017
✧ Messages : 60
✧ Localisation : Là et ici, ça dépend où tu cherches
✧ Ordre des Aigles : Je les évite, je n'aime pas cet Ordre ... c'est plutôt eux qu'il faut exterminer


MessageSujet: Pantalaimonia Lochlainn • Une guérisseuse pas comme les autresPantalaimonia    Sam 28 Jan - 18:10

“ Pantalaimonia LOCHLAINN”

Mais tu as dit que tu nous aiderais, pour le meilleur et le Shakespeare.
I. Introduction

NOM : LOCHLAINN PRÉNOM : Pantalaimonia. Père me disait que mère voulait que je porte ce nom, Pantéléon désigne celui qui compatit. A une époque où mon cœur compatissait pour les humains, il a finit par être étouffé par leur égoïsme. Dorénavant, à part pour les animaux ou les sirènes, je ne compatis plus autant qu'avant NAISSANCE un soir d’hiver en l’an 1320 dans la cité d’Ilmrin, une cité qui m'a vu grandir, une cité qui m'a rejeté au moment où j'en avais le plus besoin RACE : Humaine, j'aurais préféré être un oiseau, un Hippogriffe ou encore un Dragon TITRE OU PROFESSION : Guérisseuse (la magicienne des forêts qu'on m'appelle) STATUT MATRIMONIAL : Célibataire endurcie (le mariage je ne connais pas, vivre à deux c'est un concept difficile à comprendre pour moi) FAMILLE : Aucune (depuis de très longues années) LIEU DE RÉSIDENCE : Dans la nature principalement GROUPE : Velnen.



II. LE CHANT DES SIRÈNES

1.Mon père s’appelait Murtagh et ma mère Lysanna. Mère est morte peu après m’avoir mise au monde. 2. Mon père m’a élevé seul. Il était le guérisseur d’Ilmrin, nous avions un titre, puisqu’il était le guérisseur de la famille royale. Or je ne m'en souviens plus. 3 Lorsque Père fut enlevé par la maladie, je me suis retrouvée seule. Personne ne voulait s’occuper d’une gamine de 14 ans comme moi. J’ai senti mon cœur se déchirer, certes, je n’aimais guère les grandes manières de ces personnes, mais rien ne justifier que l’on me laisse à mon propre sort. Alors, je suis partie avec mes affaires, peu après avoir rendu un dernier hommage à mon père. 4. J’évite les cités dès que possible, rentrant que très rarement à Imrin, je grogne à chaque fois que j’y passe, principalement pour faire du troc de vêtements contre des herbes et quelques nourritures, comme du chocolat. 5. Pendant de longues années, je ressemblais à une jeune fille aux cheveux crépus et à la peau salie par la terre, avant de finalement soigner mon apparence, par pur esthétisme et aussi pour me faire plaisir. 6. Lorsque l’on me croise, j’ai une apparence austère, froide et hautaine, mais lorsque l’on me connait bien mieux … je suis austère, froide et hautaine ! En réalité j’accorde très difficilement et très rarement ma confiance. Du coup, je m’attache très difficilement. 7. Il m’est arrivé de soigner de pauvres blessés dans la forêt … ou de les laisser mourir. Tout dépend de leur comportement, à vrai dire. Je suis une personne fière et méprisante. Il m’est arrivé de soigner des blessés, comme de les laisser à leur propre sort. La raison est simple, lorsque ledit blessé m’oblige à le sauver tout en étant impoli, j’arrête le traitement et m’en vais. Et enfin, lorsqu’il devient ingrat, je lui tire une flèche dans la partie blesser avec la certitude qu’il meure de ses blessures 8. Je peux vous raconter un autre exemple, qui montre très bien mon dégoût envers les humains : il y a trois ans de cela, des hommes ont capturé un hippogriffe sauvage, que j’ai tenté de libérer. Or, les bandits se sont réveillés et je me suis battue vaillamment, jusqu’à me prendre un coup dans le flanc. Ayant réussi à libérer la bête de son enclos et de quelques chaînes, cette dernière  s’est envolée. J’ai réussi à me raccrocher à une chaîne qui était restée à son pied, l’animale m’emportant pendant un bon moment, essayant parfois d’enlever cette chaîne, avant de retomber au sol, m’hurlant dessus. J’ai ainsi lâché la chaîné, au sol, ensanglantée et mourante. L’animale réussi à enlever sa patte et m’observa longuement avant de reprendre son envol. J’ai réussi à me guérir in extremis. Depuis, cet hippogriffe et moi sommes souvent revus. L’animal est gris, majestueux et difficile à dompter, logique par sa nature et par ce qu’il a subi. J’ai mis des mois avant de pouvoir l’approcher de près, à cause de ces crétins d’humains ont réussi à le capturer assez sauvagement. Il m’est arrivé de camper près de lui. D’avancer pas à pas et d’être assise en tailleur à l’observer pendant des heures avant de dormir. Une fois, il s’était approche de moi et m’a donné un coup de tête violent pour ensuite s’envoler. Me réveillant par la même occasion. Je me suis relevée, l’insultant alors qu’il s’en allait de plus belle, je me suis promise de me venger. Un jour, j’avais réussi à me hisser sans un bruit au-dessus d’une branche, tandis qu’il mangeait tranquillement, je lui ai jeté …  une grosse bombe à eau, que j’avais réussi à hissé, en pleine tête. Il m’a regardé en criant, vexé, alors que je lui ai hurlé dessus fièrement et en moquant. Il a voulu m’attaquer, mais j’ai pu me réfugier pour échapper à ses coups de griffes. C’est ainsi que j’ai réussi à le dompter. En me moquant de lui. Nous sommes deux créatures fières, mais nous avons finis par nous dompter l’une et l’autre, en nous faisant des coups tordus. Un jour, je lui ai de nouveau sauvé la vie de brigands qui voulaient le capturer. Alors qu’il se soit envolé, je l’ai suivi dans la clairière, grimpant dans les arbres, je suis allée suffisamment haut pour ne pas me prendre de flèches des ennemis. Un détail m’avait échappé : quelques heures auparavant, la pluie s’était posée sur le sol. Ainsi, j’ai glissé d’une branche humide pour tomber de l’arbre. Moi qui pensais mourir, j’ai senti des griffes me rattraper la jambe fermement pour m’emmener plus loin, en sécurité. Je me suis relevée, blessée par ses serres, mais je ne lui en voulais pas. Nous étions proche l’un de l’autre, j’ai soutenu son regard, me suis inclinée en signe de remerciement. Il s’est approché et … m’a donné un coup de boule. J’ai ris avant d’étouffer le rire, mais l’animal avait compris, il se moquait de moi, encore. Il a posé sa tête sur la mienne, poussant un cri doux qui réchauffa mon cœur. Je me suis ensuite soignée la jambe pour monter sur ses plumages afin que nous puissions nous envoler. Je lui a trouvé un prénom qu’il apprécie énormément : Sirius. 9. Aussi étrange que cela puisse paraître, je suis encore vierge. Je dis cela, car beaucoup pensent que je donne mon corps à tout va, or j’ignore totalement ce que ces personnes veulent dire 10. Beaucoup pensent que je suis une magicienne, en raison de mon mode de vie, mes aptitudes à la guérison et de mon comportement étrange. 11. Vous me verrez parfois sauter du haut d’un arbre, enfin, pas de tout tout en haut non plus, je suis devenue souple et robuste physiquement, je saute d’arbre en arbre, sait nager et me sortir de quelques torrents. Je sais me battre et possède des armes pour me défendre contre des bougres qui tenteraient de me faire du mal ou de faire du mal à la Nature. J’ai appris seule à me battre à l’épée, j’en ai volé une à un brigand que je garde depuis comme trophée. Je sais que j’ai encore beaucoup à apprendre, mais je fais de mon mieux pour me défendre si ma vie venait à être menacée. Je me suis achetée le reste de mes arbres, ainsi qu’une arbalète. Par contre, je me fabrique des flèches, ainsi qu’un arc12. Après avoir réussi à dompter Sirius, j’ai recueilli un chaton, une femelle, dans les rues sombres et froides d’Ilmrin. Il pleuvait, j’ai entendu des cris stridents et aigües c’est en m’approchant que j’ai vu qu’une petite chatounette s’était extirpée du corps de sa mère, parmi ses frères et sœurs morts. Le cœur brisé, j’ai recueilli ce précieux animal dans mes bras pour la soigner et l’élever. Je l’ai appelé Moona, elle qui est née sous la lune pluvieuse. 13. Il y a peu, j’ai appris que j’avais une sensibilité à la magie. Je n’y avais jamais prêté attention. J’ai appris cela en guérissant une vieille dame, la pauvre c’était blessée la jambe, personne ne voulait l’aider, son arrière-petite fille pleurait pour que quelqu’un puisse l’aider, mais sans pièce en échange. Une chance que je fusse arrivée jusqu’à elle. Il est vrai que je ressens les choses, j’ai toujours pensé que c’était dû au fait que je vivais dans la forêt, observais les étoiles et priais les dieux pour leur remercier de me garder en vie et de m’aider à continuer à protéger la Nature. Cette dame avait posé des mots sur des choses que j’ignorais. Je me souviens lui avoir souri, la petite fille s’était ensuite excusée, elle n’avait rien pour moi. Doucement, je lui ai souri, lui disant que je ne rechignerais pas contre un bon bain et une soupe. C’était mon dû. Un bain, une soupe et de quoi laver Muuna14. Mon rêve le plus précieux est d’approcher un dragon de très près. 15 Je chante de vieilles chansons d'antan pour me détendre, lorsque je marche en forêt, pour endormir Moona lorsqu'elle est agité ou refuse de dormir. J'aime chanter, je me délivre à la nature et aux Dieux, seuls témoins de ce cœur vide et seul, que je porte tel un fardeau.




III. SOUS L’OCÉAN

PSEUDO :Azalyra PRÉNOM : Justine ÂGE : 27 ans FRÉQUENCE DE CONNEXION : soir et/ou weekend. COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? : prd VOTRE AVIS SUR CE DERNIER : Je suis en n'amur *^* PERSONNAGE : inventé AVATAR : gemma arterton CREDITS : fassylover DERNIER MOT ? : MOMOOOOO ♥♥

Pour aider le staff :
Code:
<c>GEMMA ARTERTON</c> - Pantalaimonia Lochlainn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


✧ Date d'inscription : 28/01/2017
✧ Messages : 60
✧ Localisation : Là et ici, ça dépend où tu cherches
✧ Ordre des Aigles : Je les évite, je n'aime pas cet Ordre ... c'est plutôt eux qu'il faut exterminer


MessageSujet: Re: Pantalaimonia Lochlainn • Une guérisseuse pas comme les autresPantalaimonia    Sam 28 Jan - 18:11

“ Il était une fois... ”

Ce n’est pas les idées qui vous manquent... c’est la conviction de les réaliser.

Histoire ou test rp

Pour cette seconde partie de la fiche, nous vous proposons différentes façons de rédiger votre histoire. Et oui ! Comme nous n'aimons pas faire comme tout le monde, vous avez la possibilité d'écrire le passé de votre personnage de façon habituelle ou bien de nous le présenter façon test RP ! Pour y procéder, rien de plus simple. Vous trouverez-ci-dessous diverses situations à laquelle pourrait être confronté votre personnage. Il vous suffira simplement d'en choisir une et de rédiger un RP de 500 mots minimum. A savoir que si vous choisissez cette option, n'oubliez pas de nous en dire un peu plus sur l'histoire de votre personnage dans le cadre chant des sirènes, que vous avez déjà pu apercevoir dans la première partie de votre fiche.

SUJET 1 - Votre personnage est sur la place du marché de sa ville, il voit au loin une foule. Sur l'estrade deux hommes encapuchonnés de soieries bleues montrent à la foule en délire une créature aquatique étrange enfermée dans un énorme cercueil de verre rempli d'eau. Ils vantent son sang comme ayant des vertus thérapeutiques. Que faites-vous ?

C’est en grommelant que j’arrive en ville, je n’aime pas spécifiquement y venir. Portant Moona sur mon épaule, je marche vers la ville. Chatoune est posée, elle ne bouge pas, il faut dire qu’elle ne me quitte jamais sauf quand je le lui dis, mais là, je souhaite qu’elle reste avec moi. Parfois, elle se balade, mais elle me revient toujours. Portant un sac d’herbes et de viandes, je vais au marché pour vendre ce que j’ai à vendre, récupérant ma monnaie pour prendre ce dont j’aurais besoin. Je finis par récupérer quelques vêtements pour pouvoir changer les guenilles que je porte et que je ne peux plus rien faire. Entrant dans une auberge, je me faufile dans une chambre, que j’ai préalablement louée, pour me détendre dans un bon bain. Moona me suit, elle aime l’eau. Etrange pour un chat qui d’ordinaire déteste l’eau. Je lui enlève sa crasse, la mélangeant à la mienne. Sortant de l’eau devenue sale, je me sèche. Je prends ma sacoche pour prendre quelques herbes et me permettre de pouvoir prendre soin de ma peau et de mes cheveux, avant de faire de même avec Moona, lui débarrassant de ses puces que je tue et place dans un bocal. J’enfile ensuite mes nouveaux vêtements en cuir et en tissu, plus propre et confortable, tapotant sur mon épaule, Moona y monte et se frotte le museau sur ma joue. Je souris tandis qu’elle ronronne.

Désormais propres, nous descendons pour dire à l’aubergiste que nous ne prenons pas la chambre. J’allais pour partir lorsque des cris et des agitations retinrent mon attention. Je finis par craquer en grognant vers la place. Une foule se presse et hurle, écoutant en même temps la personne au centre sur une estrade. Je vois des soldats, je grimace et grogne. Des soldats de l’Aigle. Ces personnes me donnent des. J’aperçois une sirène, prise au piège dans un grand bocal rempli d’eau. Mon cœur gronde, je grogne. Moona fait de même. Je finis par insuffler à Moona de partir de mon épaule, elle m’écoute, elle sait que je vais agir, elle se faufile agilement entre les pieds pour se cacher quelque part, attendant mes ordres. Je m’avance et croise les bras, écoutant ce qu’il se passait avec attention. J’observe cette sirène qui n’a rien demandé et mon regard se glisse haineusement sur cet homme, qui prenait la parole. Je finis par émettre un claquement de langue bien fort et un soupir lorsque je l’entends dire que le sang de cette sirène pouvait guérir tous les maux du monde. Il me regarde, déconcerté et continue son discours. Je racle ma gorge. Il finit par me regarder. Il me reconnait « Quelque chose à dire Mademoiselle Lochlainn ? »

Je soupire, souris et finis par monter sur l’estrade « Et vous vous laissez tous faire ? Vous vous laissez tous manipuler par ce charlatan ? », l’homme me regarde « Et qu’est-ce que t’en sais hein ? Oiseau de mauvais augure ! Depuis quand te préoccupes tu pour ta propre espèce ? Tu n’es qu’une traîtresse, tu vis loin de nous, alors que tu pourrais être avec nous et nous aider ! » il me regarde, haineux. Son but est de me discréditer auprès du peuple. Je souris, mauvaise avec une furieuse envie de l’égorger. J’observe la foule doucement « Toi là-bas ! » lance je en désignant une personne dans la foule « Je t’ai sauvé d’une mort certaine il y a deux semaine de cela, pas très loin d’ici, ta jambe était prise d’un piège à loup, grâce à moi tu as gardé ta jambe. Toi ! Je t’ai sauvé d’une maladie qui te prenait le corps, encore un peu et tu mourrais dans tes excréments. TOI ! Ta mère a été empoisonnée par ton frère ! Et TOI ! J’ai aidé ta femme à accoucher et je lui ai sauvé la vie, sinon les Dieux auraient pris son âme. Je peux vous dire à tous et à toutes COMMENT et OU et QUAND j’ai sauvé chacunes de vos vies et des vies de proches ingrates !  » leur dis-je avec une pointe de colère au fond de ma voix. « Le sang d’une sirène ne sert qu’à soigner les blessures mineures, il n’aide en rien sur les maladies incurables ! Tu n’es qu’un imposteur et tu vas rapidement relâcher cette sirène » lui ordonne je en colère et en le fixant du regard. La foule finit par me soutenir, je l’entendais gronder en ma faveur. Le soldat me foudroie du regard, il ne peut rien faire. Je venais d’inverser la balance en ma faveur.

Je regarde l’homme avec assurance et mépris. Il me sourit et rit, amusé. « Tu as de l’audace, magicienne, mais tu ne pourras jamais libérer cette sirène, passes ton chemin et aucun mal ne te sera fait. Restes et persistes, je ne garantis en rien de ta vie ». Je serre ma mâchoire, mon regard perçant dans le sien. Je n’écoute que mon cœur, je tente de passer, mais il me retient et me donne un coup de poing dans le ventre. Le souffle me coupe, je regarde la sirène, je ne supporte pas d’être si impuissante. Voyez comme il est impudent de vous attaquer à l’Ordre. Cette magicienne se vante de ses capacités, mais elle demeure loin de nous », il regarde la foule, me gardant courbée. La sirène me regarde, elle aussi, impuissante. Je m’en veux de ne pouvoir rien faire. Si seulement Sirius était là, j’aurais pu récupérer la sirène pour nous enfuir. Mais nous aurions vite fait d’être abattus en plein vol. Je la regarde, lui demandant pardon du bout des lèvres tandis que l’homme me rejette et me donne un coup de pied, me faisant ainsi tomber du haut de l’estrade. Jetée tel un vulgaire déchet, l’homme demande à embarquer la créature, il descend, tandis que je me relève difficilement, soutenue par quelques personnes. L’homme vient me voir, il se sait puissant, je ne puis faire quoi que ce soit contre lui « La prochaine fois, je verserais ton sang pour montrer l’exemple », sur ce, il s’en va, me laissant dans ma haine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

there's a light yet to be found.

✧ Date d'inscription : 27/06/2016
✧ Messages : 612
✧ Écus : 46
✧ Localisation : Isandiel
✧ Ordre des Aigles : elle les déteste cordialement.


MessageSujet: Re: Pantalaimonia Lochlainn • Une guérisseuse pas comme les autresPantalaimonia    Sam 28 Jan - 18:23

Officiellement bienvenue I love you
N'hésite pas à contacter le staff en cas de besoin ;)

_________________
come back. come back to me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


✧ Date d'inscription : 28/01/2017
✧ Messages : 60
✧ Localisation : Là et ici, ça dépend où tu cherches
✧ Ordre des Aigles : Je les évite, je n'aime pas cet Ordre ... c'est plutôt eux qu'il faut exterminer


MessageSujet: Re: Pantalaimonia Lochlainn • Une guérisseuse pas comme les autresPantalaimonia    Sam 28 Jan - 18:45

Vouii Merci ♥.♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

and we lost faith in the arms of love

✧ Date d'inscription : 06/11/2016
✧ Messages : 738
✧ Localisation : Ilmrin par habitude, les Terres Gelées par besoin et Isandiel par les temps qui courent.
✧ Ordre des Aigles : du dégoût, à la mesure de celui qu'il porte pour les sirènes. Briseurs de corps et d'âme, il les maudit.


MessageSujet: Re: Pantalaimonia Lochlainn • Une guérisseuse pas comme les autresPantalaimonia    Dim 29 Jan - 11:05

Bienvenue parmi nous perv
Très bon choix de personnage, ça me tarde d'en savoir plus ho
Bonne rédaction de fiche sniff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

their blood on my hands

✧ Date d'inscription : 29/07/2016
✧ Messages : 587
✧ Localisation : Naviguant sur les mers, il jette l'ancre le plus souvent à Isandiel et à Mirilith.
✧ Ordre des Aigles : Capitaine du Souverain, Général gradé à la tête d'un équipage important de pêcheurs


MessageSujet: Re: Pantalaimonia Lochlainn • Une guérisseuse pas comme les autresPantalaimonia    Dim 29 Jan - 11:43

Bienvenue !!
Hâte d'en savoir plus sur ta guérisseuse cute

_________________


From the truth of a thousand lies
I must forget this feelings who caught my body and soul. Keep my word to save this sister who waits far away. Forget you. your lips. your smile. your love. To kill those who betrayed me and protect my blood. Farewell Lyara.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


✧ Date d'inscription : 28/01/2017
✧ Messages : 60
✧ Localisation : Là et ici, ça dépend où tu cherches
✧ Ordre des Aigles : Je les évite, je n'aime pas cet Ordre ... c'est plutôt eux qu'il faut exterminer


MessageSujet: Re: Pantalaimonia Lochlainn • Une guérisseuse pas comme les autresPantalaimonia    Dim 29 Jan - 12:59

@"HALBYRÒN DUHNKELD" Merci jeune homme coquin bave

@"DARYÜN NOSGARD" tu vas bientôt savoir qui se cache derrière cette bouille, ne t'inquiètes pas muchacho
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pantalaimonia Lochlainn • Une guérisseuse pas comme les autresPantalaimonia    Dim 29 Jan - 15:31

Bienvenue sur BATB :whaa: Bonne chance pour ta fifiche :coeur2:
Revenir en haut Aller en bas
avatar


✧ Date d'inscription : 28/01/2017
✧ Messages : 60
✧ Localisation : Là et ici, ça dépend où tu cherches
✧ Ordre des Aigles : Je les évite, je n'aime pas cet Ordre ... c'est plutôt eux qu'il faut exterminer


MessageSujet: Re: Pantalaimonia Lochlainn • Une guérisseuse pas comme les autresPantalaimonia    Dim 29 Jan - 16:00

Merci madame *^*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pantalaimonia Lochlainn • Une guérisseuse pas comme les autresPantalaimonia    Dim 29 Jan - 18:15

une autre gemma :whaa: mdr

bienvenue et bonne chance pour ta validation ma petite guérisseuse coquin
Revenir en haut Aller en bas
avatar


✧ Date d'inscription : 28/01/2017
✧ Messages : 60
✧ Localisation : Là et ici, ça dépend où tu cherches
✧ Ordre des Aigles : Je les évite, je n'aime pas cet Ordre ... c'est plutôt eux qu'il faut exterminer


MessageSujet: Re: Pantalaimonia Lochlainn • Une guérisseuse pas comme les autresPantalaimonia    Dim 29 Jan - 18:20

Merci:D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


✧ Date d'inscription : 14/12/2016
✧ Messages : 51
✧ Localisation : Cité des Érudits, Thern
✧ Ordre des Aigles : il ne leur accorde que mépris et espère bien les voir anéantis. La survie de sa race et des siens, voilà tout ce qui l'importe face à ces monstres pêcheurs.


MessageSujet: Re: Pantalaimonia Lochlainn • Une guérisseuse pas comme les autresPantalaimonia    Dim 29 Jan - 21:36

Bienvenue officiellement dans le coin ! :mimi:
Une copine guérisseuse de ma Byby, nous faudra un lien perv :mignon:

La demoiselle a l'air d'envoyer du lourd en tout cas :AH:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


✧ Date d'inscription : 28/01/2017
✧ Messages : 60
✧ Localisation : Là et ici, ça dépend où tu cherches
✧ Ordre des Aigles : Je les évite, je n'aime pas cet Ordre ... c'est plutôt eux qu'il faut exterminer


MessageSujet: Re: Pantalaimonia Lochlainn • Une guérisseuse pas comme les autresPantalaimonia    Dim 29 Jan - 21:55

Merci monsieur :D oui elle envoie du lourd héhé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

their blood on my hands

✧ Date d'inscription : 29/07/2016
✧ Messages : 587
✧ Localisation : Naviguant sur les mers, il jette l'ancre le plus souvent à Isandiel et à Mirilith.
✧ Ordre des Aigles : Capitaine du Souverain, Général gradé à la tête d'un équipage important de pêcheurs


MessageSujet: Re: Pantalaimonia Lochlainn • Une guérisseuse pas comme les autresPantalaimonia    Lun 30 Jan - 11:44

“ TU ES VALIDÉ ”

félicitations tu fais parti de l'aventure !

Il va falloir faire attention à nos fesses avec cette demoiselle mdr Cependant, n'oublie pas que le but des Aigles est de gagner le coeur de la population lors des saignées I love you

Amuse toi bien !  



Tu peux donc désormais te promener librement sur le forum, tel un voyageur en quête d'aventures toujours plus palpitantes les unes que les autres ! Si tu as soif de RPs et de nouvelles rencontres, nous te conseillons d'ouvrir ta fiche de liens, histoire de pouvoir papoter lien avec les autre membres validés du forum. N'oublie pas de poster ton sujet récapitulatif de RPS en passant par ici.  N'hésites pas à venir recenser ta famille noble par ici et chercher un partenaire de rp  .

Nous t'encourageons à venir flooder dans la partie faite pour (ici on aime bien les gens bavards   ) et également à participer à la vie de la CB (il y aura toujours quelqu'un pour t'accueillir dignement yeah). Mais attention à ne jamais négliger la partie jeu fouet !  

BON JEU ET BONNE AVENTURE SUR BATB !  


_________________


From the truth of a thousand lies
I must forget this feelings who caught my body and soul. Keep my word to save this sister who waits far away. Forget you. your lips. your smile. your love. To kill those who betrayed me and protect my blood. Farewell Lyara.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


✧ Date d'inscription : 28/01/2017
✧ Messages : 60
✧ Localisation : Là et ici, ça dépend où tu cherches
✧ Ordre des Aigles : Je les évite, je n'aime pas cet Ordre ... c'est plutôt eux qu'il faut exterminer


MessageSujet: Re: Pantalaimonia Lochlainn • Une guérisseuse pas comme les autresPantalaimonia    Lun 30 Jan - 12:26

YOHOUUU MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII nan mais ils sont moches et pas beaux ho elle les aime pas s'tout ho
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pantalaimonia Lochlainn • Une guérisseuse pas comme les autresPantalaimonia    

Revenir en haut Aller en bas
 

Pantalaimonia Lochlainn • Une guérisseuse pas comme les autresPantalaimonia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les animaux ne sont plus considérés comme des biens meublés
» ça ne se passe pas comme je voulais...
» Roch Voisine - Comme j'ai toujours envie d'aimer
» Le Polonais comme Langue étrangère
» Comme à Ostende

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE MERMAID GRACE ::  :: Le serment d'allégeance :: Bienvenue en Eador-