AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BYRÒN ☳ polarize is taking your disguises.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

and we lost faith in the arms of love

✧ Date d'inscription : 06/11/2016
✧ Messages : 738
✧ Localisation : Ilmrin par habitude, les Terres Gelées par besoin et Isandiel par les temps qui courent.
✧ Ordre des Aigles : du dégoût, à la mesure de celui qu'il porte pour les sirènes. Briseurs de corps et d'âme, il les maudit.


MessageSujet: BYRÒN ☳ polarize is taking your disguises.   Dim 6 Nov - 20:01

“ HALBYRÒN DUHNKELD ”

What must we do to restore our innocence and all the promises we adored ?
I. Introduction

NOM : Duhnkeld, nom qui, autrefois, n'avait aucune connotation. L'ignorance, le vide, de simples personnes qui venaient et partaient sans aucun fracas. Désormais, il fait écho à la barbarie chez certains, à l'héroïsme pour d'autres et à la bêtise même parfois. C'est le père de Byròn qui apporta cet héritage, l'homme qui a revêtu la cape de la nuit et de l'horreur. Le pêcheur pêché, c'est un souvenir qui ressort en compagnie des mauvaises personnes. PRÉNOMS : Halbyròn, prénom à l'origine inconnue, probablement issue de l'imaginaire de sa pauvre mère. Enfin pauvre, bien heureux sont ceux qui ont déjà eu la chance de partir. Ce prénom s'est rétréci au fil des apostrophes pour ne devenir que Byròn, plus simplement. On lui connait également un second prénom, Thomnar, en hommage à son grand-père qu'il n'a jamais connu. Un grand homme, paraît-il. Si quelqu'un l'a connu, qu'il se manifeste. Un bel ouvrage pourra en ressortir, sans aucun doute.  NAISSANCE il emporta la vie de celle qui le mit au monde en l'An 1318, dans la cité d'Ilmrin, ville de neige et de pierre, où l'air est unique et où les jours sont magiques. Belle ville isolée qui pourtant surplombe les autres, elle est belle sa ville. Pour rien au monde il ne la quitterait, sauf pour la chaleur des Terres Gelées. RACE : humain tout ce qu'il y a de plus rustre et sauvage, il aime les grandes étendues et son visage, marqué, trahit sa condition. Il n'a pas une beauté transcendante. Une tête est faite pour tomber, une lame, elle, est faite pour être maniée. Et c'est ce qui garantira la survie à quelqu'un et une sépulture à un autre. TITRE OU PROFESSION :épée-louée au service de la Maison des Ironsword. C'est une situation qui lui convient et qui lui correspond. Instable, libre et imprévisible, il reste tant qu'il y trouve son intérêt et part lorsqu'il estime ce dernier essoufflé. C'est un mercenaire dans l'âme, tombé amoureux de sa ville natale.STATUT MATRIMONIAL : les ours sont moins effrayants, les dragons eux, semblent nettement plus abordables -et bien qu'ils n'existent plus, que la gente féminine. Elles le terrorisent, le rendant bègue et incroyablement niais et mal à l'aise. Il préfère ainsi demeurer silencieux, tête baissée et les yeux rivés sur ses chaussures. Il ne les a jamais comprises et ne les comprendra jamais. Il est donc célibataire et bien satisfait ainsi. FAMILLE : à l'image de l'Histoire, elle se déchire, se tord et finit par céder. Sa mère est morte en le mettant au monde, il est né avec le poids du meurtre, et il ne peut s'en vouloir qu'à lui-même, comme son père le lui reprochait. Il sait qu'il a raison, qu'au jour où il est né, il a tué son bonheur à lui, l'amour de sa vie. Le seul réconfort trouvé dans la mort de son père a été la pensée chaleureuse de savoir ses parents réunis, à nouveau, sans élément perturbateur. Parce que c'est ainsi qu'il se voit. Il ne connait d'autre famille, bien qu'il soupçonne son père d'avoir engendré d'autres bâtards. Byròn se dit que ce sera une surprise qui arrivera si elle doit arriver. Il ne se sent pas seul, il espère que ses parents sont heureux là où ils sont, aux côtés d'Irennos et qu'ils ont trouvé la paix. LIEU DE RÉSIDENCE : désormais à Ilmrin, ou à nouveau dans sa ville natale. Les souvenirs effacés sont devenus des idéaux sur cette cité qu'il redécouvre encore avec des yeux d'enfant. Parce qu'aussi rustre et violent soit-il, il demeure curieux et très souvent naïf. Il irait même jusqu'à préférer l'odeur de mines à celle de la cité. Milirith lui a laissé un souvenir cuisant. GROUPE : yros.



II. LE CHANT DES SIRÈNES


RUSTRE comme le montagnard qu'il est redevenu × ALTRUISTE au coeur tendre recouvert de glace × IMPRÉVISIBLE et dangereux qui surprend car il ne laisse rien paraître × INTRANSIGEANT autant envers lui-même que les autres × INSTABLE aux humeurs changeantes × INTRÉPIDE et fonceur, il met de côté toute forme de danger tout en ayant conscience × PROTECTEUR parce qu'il a des instincts qui viennent de nulle part × DRÔLE à sa façon mais il n'a personne à faire rire × ANTIPATHIQUE souffrant d'une forme d'insensibilité aux émotions des autres, surtout les positives × ATTACHANT par sa volonté de toujours bien faire × TIMIDE et intimidé par la gente féminine × VIOLENT parce qu'il n'est bon qu'à connaître le ressentiment, la haine et la colère × INTOLÉRANT envers ceux qui l'ont déçu, qu'ils soient sur Terre ou en Mer × NAÏF parce qu'il veut croire en certaines choses et qu'il se laisse toujours avoir × OBSERVATEUR qui voit les détails les plus minutieux et oublie l'essentiel.

# Sa mère est morte en couche, et son père ne lui pardonnera jamais. Bien qu'il ne l'ait jamais aimé, Byròn lui, a toujours respecté et aimé son père. En retour, il n'a eu que froideur. La seule chaleur qu'il connait de lui était le contact de ses poings sur sa peau d'enfant. # Lorsqu'il avait deux ans (1320), son père en tant que membre éminent de l'Ordre des Aigles, quitte la ville mystérieusement avec son fils pour la cité de Milirith, où le siège, encore secret, venait d'être établi. # Par l'importance et la qualité des services rendus par le père de Byròn, il suivra une éducation privilégiée pour un enfant qui n'a pas de sang-bleu. Dès trois ans, il sera amené à manier les armes. Ce n'est qu'un an après qu'il apprendra à lire et qu'il développera une curiosité naïve pour les créatures marines.

# A ses onze ans (1329), son père meurt en contribuant grandement à la découverte des sirènes d'eaux douces. Sa curiosité se transforme naturellement en haine et il tient ces créatures pour responsable. Il devient totalement malléable pour l'Ordre. # C'est ainsi qu'à seize ans (1334), il entame son apprentissage au sein de l'Ordre des Aigles. L'embrigadement est tout d'abord psychique, jusqu'au fond de son subconscient, il est persuadé que les créatures marines ne sont utiles que pour sauver la race humaine, que ce n'est qu'une sous-espèce qui prend l'espace vital de l'espèce humaine. Il va même jusqu'à penser que les créatures marines sont à l'origine de tous les maux de la race humaine et qu'ils ont abusé de la gentillesse de sa race en feignant la paix et la bonne-entente. # Le conditionnement physique l'a poussé dans ses retranchements, abîmant aussi bien son corps que son esprit. Byròn a appris à combattre à mains nues, s'accommoder aux températures extrêmes sans bouger ou ciller. L'Ordre lui a volé son enfance, ils lui ont tout pris. Son corps s'en est retrouvé à accumuler les cicatrices et autres balafres tandis que ses traits sont particulièrement durs et marqués. Son esprit, quant à lui, divague, tangue et s'évade. Byròn parait assez facilement comme fou, à cause de son imprévisibilité, de ses humeurs changeantes et de sa capacité à être extrêmement violent sans vraiment s'en rendre compte.

# à ses 19 ans (1337), il est confronté au vrai esprit de l'Ordre. Les tortures gratuites, les expériences horribles. De la théorie inculquée à la pratique qu'il voit, quelque chose le dérange et il décide de fuir, en relâchant quelques créatures au passage. Ingrates, elles cherchent à s'enfuir, l'abandonnant à son propre sort. Il finira rattrapé par l'Ordre et emprisonné et les créatures, elles, finiront par mourir. Aucune n'a survécu. Torturé à son tour pour trahison, Byròn sera marqué au fer sur le pectoral gauche puis relâché. # Ne sachant pas vraiment où aller, l'enfant devenu homme retourna à sa cité natale. # Le long du périple, il se rendra alors compte que l'Ordre ne vaut pas mieux que ces créatures marines, et que tout ce qu'il a pu apprendre est remis en doute. Il est totalement égaré, mais pas forcément perdu car il pense toujours que les créatures marines n'ont rien à faire ici, qu'elles sont fourbes et viles.

# Répudié de l'Ordre, affamé et pauvre, il travaille dans les boyaux sombres et tâche de survivre. Ses traits se durcissent un peu plus encore, sa musculature se développe et ses idéaux changent. Il comprend alors qu'il n'y a que deux sortes de personnes, les vivants et les survivants. Les nobles et les autres. Ceux qui périssent et ceux qui s'enrichissent, que tout pauvre n'est pas forcément bon et que tout bon n'est pas forcément pauvre. # Lors d'une attaque de brigands près des mines qu'il aide à réduire à néant, sa simple condition de mineur tombe. Ses années d'entraînement résonnent au son du fracas des épées qui se mêlent. Désormais trouvé plus utile que dans les Boyaux, il entre au service de la Maison Ironsword en tant qu'épée-louée. # depuis la mort d'Aethan Ironsword, il a l'impression d'avoir failli à son devoir. Il a alors promis d'aider à trouver le meurtrier et à protéger ceux qui lui ont tendu la main.

# Une chevalière orne son doigt, avant d'avoir habillé celui de son père. Elle témoigne de la grandeur de ses services auprès de l'Ordre. Réalisée dans les matériaux les plus fins. Elle renferme en son cœur une écaille de sirène argentée et écarlate, d'où s'ouvrent deux ailes d'aigle. Il la porte à son index depuis la mort de son père. C'est le seul souvenir de cet homme violent dont l'amour n'a jamais été réciproque. # Il a aussi hérité de l'épée de son père, une épée lourde à la lame large et noire. Des traces écarlates semblent ancrées par endroit alors que la fusée en cuir et cheveux d'or épouse parfaitement la forme des mains des Duhnkeld, père et fils. En son pommeau, on peut y trouver une pierre précieuse bleue nuit. Il possède aussi sa propre épée qui est à une main. Elle s'apparente à un cimeterre court à la lame argentée et particulièrement aiguisée. Le pommeau était en forme d'aigle, il l'a fondue pour y greffer une pierre en tourmaline, trouvée dans les mines. # l'Ordre avait néanmoins fait en sorte de le rendre aussi dangereux armé qu'à mains nues. Lorsqu'il a été rattrapé par ces derniers, ils ont veillé méticuleusement à lui briser chacun de ses doigts. Une torture parmi d'autres.

# Halbyròn est reconnaissable par sa grande taille, sa chevelure très blonde, ses traits marqués et ses mains encore déformées. Diverses cicatrices viennent parcourir son corps et notamment sur son visage où une balafre déforme sa tempe jusqu'à sa pommette, à cause de son apprentissage parmi les Aigles. Il leur doit la plupart de ses stigmates, bien que son père y soit pour beaucoup. # Il fait partie de ceux qui s'en vont se perdre sur les Terres Glacées pour mieux se retrouver. Il part en expédition, plusieurs jours par mois et réfléchit, tente de se dépasser et de se préparer aussi bien mentalement que physiquement, ce qui explique le fait qu'il passe très facilement pour un rustre dans le meilleur des cas, pour un fou violent antipathique dans le pire. # sans vraiment en connaître la raison, il ira toujours aider son prochain mais demeure tétanisé devant une personne qui frappe un enfant. Il ne sait absolument pas comment réagir face à la violence, si ce n'est en étant encore plus violent. La douceur, la tendresse, tous ces concepts sont tellement éloignés qu'il n'en comprend aucune subtilité.



III. SOUS L’OCÉAN

PSEUDO : spf. PRÉNOM : c'est moi Sébastien . ÂGE : vingt-deux ans  ho . FRÉQUENCE DE CONNEXION : à peu près tous les jours  hinhin . COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? : bazzart perv. VOTRE AVIS SUR CE DERNIER : y'a d'la bonne pas très fraiche poiscaille dans le coin wesh  ho Non en vrai, il est top  hinhin  PERSONNAGE : inventé  mahaha . AVATAR : alexander ludwig. CREDITS : gentle heart (avatar). DERNIER MOT ? : JE VEUX MON FISH'N'SHELL  ho .

Pour aider le staff :
Code:
[code]<c>ALEXANDER LUDWIG/c> - halbyròn duhnkeld[/code]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

and we lost faith in the arms of love

✧ Date d'inscription : 06/11/2016
✧ Messages : 738
✧ Localisation : Ilmrin par habitude, les Terres Gelées par besoin et Isandiel par les temps qui courent.
✧ Ordre des Aigles : du dégoût, à la mesure de celui qu'il porte pour les sirènes. Briseurs de corps et d'âme, il les maudit.


MessageSujet: Re: BYRÒN ☳ polarize is taking your disguises.   Dim 6 Nov - 20:01

“ Il était une fois... ”

Give us life again 'cause we just wanna be whole

Test rp : sujet #1

Votre personnage est sur la place du marché de sa ville, il voit au loin une foule. Sur l'estrade deux hommes encapuchonnés de soieries bleues montrent à la foule en délire une créature aquatique étrange enfermée dans un énorme cercueil de verre rempli d'eau. Ils vantent son sang comme ayant des vertus thérapeutiques. Que faites-vous ?


Sa main serrant fermement la fusée de son épée, Halbyròn observe le spectacle qui s'offre à lui. Il a l'impression d'y voir son père. Tendre personnage. Et, machinalement, son regard perçant se radoucit. Le grand blond imagine ce grand homme, portant cette même cape qui lui donnait un air sévère mais héroïque. Il l'avait aimé, son père. « Tu l'as tuée Halbyròn, tu n'aurais jamais du venir au monde. », qu'il se répète sans cesse. La douceur s'évapore et la douleur, elle, revient. Elle ne lui laisse aucun répit, elle s'amuse, en fait son pion, son plus grand disciple. Et le grand blond, lui, ne se rend compte de rien. Il prie Sorn, plus que n'importe quel autre Dieu, et sombre dans un sommeil de plomb, pour se lever et continuer le fleuve de sa vie. La capuche de sa cape vissée sur sa chevelure blonde, son regard redevient froid et dur lorsque ce dernier se pose sur les deux hommes sur l'estrade. Leurs masques laissent transparaître leur souffle, glacé par le froid. Secrètement, il espère qu'ils croiseront son visage, comme un dernier affront à l'Ordre. Parce qu'il a soif de vengeance. Il sent encore la lame brûlante entrer au contact de sa peau, brûler sa chair et marquer son corps. L'odeur de la chair brûlée envahit ses narines, il se perd dans ses souvenirs et passe méthodiquement sa main sur son torse, mâchoire serrée. Il se souvient du son de la brûlure, de ses doigts qui se cassent sous la main experte de l'Aigle et les rires qui s'envolent alors que lui, hurle. Il n'hurle pas à la mort, ni à la vie. Il hurle de colère. Il hurle à la nuit, qui demeure silencieuse à moins que ce ne soient ses cris qui soient inaudibles. Il a mal mais la douleur, les maux finissent par se muer en une rage indicible, qui consume et embrase la moindre fibre de son corps. Il se souvient, son corps ne le laisse pas oublier. Chaque marque, chaque balafre, ou boursouflure est un souvenir propre qui lui rappelle que la cause des Aigles est une cause perdue, parce qu'ils se sont perdus depuis bien longtemps. Torturer les créatures n'est pas une finalité ou une solution, c'est l'essence d'un problème. Ils l'ont torturé, le réduisant à ces créatures qu'ils détestent, ils ne font pas la part des choses. Ils sont tout aussi dangereux, si ce n'est plus parce que leur vraie nature ne se révélera jamais aussi simplement qu'à raison d'une grande quantité d'eau.
 
Je secoue violemment la tête, retenant un grognement d'impatience face aux discours des deux gus sur l'estrade. Ils ne font que leur travail, mais ils ne valent pas mieux que leurs soit-disant ennemis. Les créatures marines, et dire que j'eus de l'admiration à leur égard. Pauvre innocent, naïf enfant. Ce sont des êtres sauvages, qui n'ont pas leur place sur notre sol. Ils aiment l'eau ? Qu'ils y restent. Et qu'ils y meurent. Je les détestais presque autant que je détestais les Aigles. Presque. Parce qu'à la différence de ces créatures, l'Ordre, lui, tentait de sauver l'humanité. Du moins, j'y avais cru, là aussi. Et je m'étais trompé. Ils étaient sanguinaires, menteurs et trompeurs. Ils ressemblaient à leurs ennemis jurés et ce paradoxe m'amusait. L'un des hommes lève le voile sur l'attraction. Une pauvre créature enfermée, dans un immense cercueil. J'avais participé à ces entreprises. Nul remord, nul regret. Mais le regard amusé de la foule, qui s'emporte et se déchaîne m'écoeure. Ils s'amusent de choses qui les dépassent. Lassé d'entendre insultes et autres noms fleuris, je bouscule les personnes et sors de tout champ de vision pour finalement, attendre patiemment dans le froid. Je joue avec la chevalière de mon père et attends que ces monstres aient fini leur oeuvre. Ils rient, discutent, se vantent. Ils ont amassé les sommes escomptées et ne se méfient plus de rien. D'un pas léger, j'arrive dans leur dos et effectue une légère pression avec mon index sur l'épaule d'un des hommes. Dans la seconde qui suivit, je pris la tête de l'un pour frapper celle de l'autre, ils tombent, inconscients alors que je prends leur bourse. Je marche à nouveau bruyamment dans la neige et me dirige vers le cercueil. Mes doigts encore difformes rendent l'ouverture longue, douloureuse même. Je finis par dégainer l'épée lourde qui était dans mon dos pour casser les chaînes. Je menace la créature avec la pointe de ma lame et l'observe avec dégoût. « C'est pas ce que tu crois. Ne remets plus jamais les pieds ici, créature. Si je te retrouve et je te retrouverai, je t'enlèverai tes écailles une par une. » Je lui donne alors une des capes et la bourse et rengaine l'épée avant de partir, croquant dans une pomme. Les deux hommes ne sont pas encore réveillés, et je doute qu'ils se souviennent de quelque chose à leur réveil. La créature sera loin, et je redeviendrai invisible.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: BYRÒN ☳ polarize is taking your disguises.   Dim 6 Nov - 20:02

Oh god, xander. :OOO: dieu
bienvenu, hâte de voir ce que tu vas en faire. :mignon:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and we lost faith in the arms of love

✧ Date d'inscription : 06/11/2016
✧ Messages : 738
✧ Localisation : Ilmrin par habitude, les Terres Gelées par besoin et Isandiel par les temps qui courent.
✧ Ordre des Aigles : du dégoût, à la mesure de celui qu'il porte pour les sirènes. Briseurs de corps et d'âme, il les maudit.


MessageSujet: Re: BYRÒN ☳ polarize is taking your disguises.   Dim 6 Nov - 20:08

Oh merci pour ton accueil, j'espère que ça te plaira :OOO:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

there's a light yet to be found.

✧ Date d'inscription : 27/06/2016
✧ Messages : 628
✧ Écus : 46
✧ Localisation : Isandiel
✧ Ordre des Aigles : elle les déteste cordialement.


MessageSujet: Re: BYRÒN ☳ polarize is taking your disguises.   Dim 6 Nov - 20:12

Fiche vide fire

Bienvenue sur BATB, si tu as des questions n'hésite pas à mpotter le staff !

_________________

❝ i will always love you. ❞ i think you feel the same way about me. i know i don’t deserve it. but if there’s a chance that you might still love me, then i'm not going to throw it away. because you're the only resason why i'm still standing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

and we lost faith in the arms of love

✧ Date d'inscription : 06/11/2016
✧ Messages : 738
✧ Localisation : Ilmrin par habitude, les Terres Gelées par besoin et Isandiel par les temps qui courent.
✧ Ordre des Aigles : du dégoût, à la mesure de celui qu'il porte pour les sirènes. Briseurs de corps et d'âme, il les maudit.


MessageSujet: Re: BYRÒN ☳ polarize is taking your disguises.   Dim 6 Nov - 20:54

Tu me pardonnes ? hinhin
Merci beaucoup, c'est très gentil et je pense que je vais avoir l'occasion de faire le boulet :cache:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: BYRÒN ☳ polarize is taking your disguises.   Dim 6 Nov - 21:32

ce pseudo, cet avatar :fou: :AH:
tu fais de bons choix mon petit coquin
en plus ils vient d'ilmriiiiiiin :AH: :AH: :AH: :fall:

bienvenue parminou et bonne chance pour ta fiche :love
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and we lost faith in the arms of love

✧ Date d'inscription : 06/11/2016
✧ Messages : 738
✧ Localisation : Ilmrin par habitude, les Terres Gelées par besoin et Isandiel par les temps qui courent.
✧ Ordre des Aigles : du dégoût, à la mesure de celui qu'il porte pour les sirènes. Briseurs de corps et d'âme, il les maudit.


MessageSujet: Re: BYRÒN ☳ polarize is taking your disguises.   Dim 6 Nov - 22:08

Oh je te retourne les compliments, t'envoies du pâté :hum:
Merci beaucoup cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

their blood on my hands

✧ Date d'inscription : 29/07/2016
✧ Messages : 606
✧ Localisation : Naviguant sur les mers, il jette l'ancre le plus souvent à Isandiel et à Mirilith.
✧ Ordre des Aigles : Capitaine du Souverain, Général gradé à la tête d'un équipage important de pêcheurs


MessageSujet: Re: BYRÒN ☳ polarize is taking your disguises.   Lun 7 Nov - 0:27

Bienvenue ! Je suis pressée d'en lire plus :mimi:
Et puis cet avatar :bave;:
Bonne chance pour la suite de ta fiche I love you

_________________


From the truth of a thousand lies
I must forget this feelings who caught my body and soul. Keep my word to save this sister who waits far away. Forget you. your lips. your smile. your love. To kill those who betrayed me and protect my blood. Farewell Lyara.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

and we lost faith in the arms of love

✧ Date d'inscription : 06/11/2016
✧ Messages : 738
✧ Localisation : Ilmrin par habitude, les Terres Gelées par besoin et Isandiel par les temps qui courent.
✧ Ordre des Aigles : du dégoût, à la mesure de celui qu'il porte pour les sirènes. Briseurs de corps et d'âme, il les maudit.


MessageSujet: Re: BYRÒN ☳ polarize is taking your disguises.   Lun 7 Nov - 0:30

Merci beaucoup, j'espère que la suite ira :OOO:
Ca fait vraiment plaisir un tel accueil cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

The sea calls us home

✧ Date d'inscription : 20/11/2011
✧ Messages : 192
✧ Localisation : la forteresse blanche d'Isandiel et ses plages de sable fin.
✧ Ordre des Aigles : enfant de l'océan, elle ne peut résister à son doux et lointain appel...


MessageSujet: Re: BYRÒN ☳ polarize is taking your disguises.   Lun 7 Nov - 14:21

fire fire fire come ceykilébolexander coquin
Bienvenue I love you

_________________


Why do you weep? What are these tears upon your face? Soon you will see, all of your fears will pass away. Safe in my arms... You're only sleeping...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: BYRÒN ☳ polarize is taking your disguises.   Lun 7 Nov - 16:55

juste pour m'avoie piqué Ludwig, je te déteste à vie mais je t'aime déjà beaucoup mdr :coeur2:
hâte de lire la suite de ta fiche en tout cas :snifff:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and we lost faith in the arms of love

✧ Date d'inscription : 06/11/2016
✧ Messages : 738
✧ Localisation : Ilmrin par habitude, les Terres Gelées par besoin et Isandiel par les temps qui courent.
✧ Ordre des Aigles : du dégoût, à la mesure de celui qu'il porte pour les sirènes. Briseurs de corps et d'âme, il les maudit.


MessageSujet: Re: BYRÒN ☳ polarize is taking your disguises.   Lun 7 Nov - 20:23

Némérys, va falloir qu'on s'explique Parait que le prochain dans ton lit, il va disparaître aussi langue

Aleyna, mais non tu m'aimes bien mais tu le sais pas encore j'suis sûr russe

Merci beaucoup à toutes les deux pour votre accueil :OOO:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

their blood on my hands

✧ Date d'inscription : 29/07/2016
✧ Messages : 606
✧ Localisation : Naviguant sur les mers, il jette l'ancre le plus souvent à Isandiel et à Mirilith.
✧ Ordre des Aigles : Capitaine du Souverain, Général gradé à la tête d'un équipage important de pêcheurs


MessageSujet: Re: BYRÒN ☳ polarize is taking your disguises.   Mar 8 Nov - 20:29

“ TU ES VALIDÉ ”

félicitations tu fais parti de l'aventure !

Je suis dingue de Hal, de ce que tu as écris et il promet un développement super intéressant  wii  :coeur2:

Némé a intérêt à s'inquiéter s'il part à la recherche des meurtriers d'Aethan  hinhin Et moi j'ai pas intérêt à trainer à côté de lui vu comment il fait la fête aux Aigles  



Tu peux donc désormais te promener librement sur le forum, tel un voyageur en quête d'aventures toujours plus palpitantes les unes que les autres ! Si tu as soif de RPs et de nouvelles rencontres, nous te conseillons d'ouvrir ta fiche de liens, histoire de pouvoir papoter lien avec les autre membres validés du forum.

Nous t'encourageons à venir flooder dans la partie faite pour (ici on aime bien les gens bavards  yah ) et également à participer à la vie de la CB (il y aura toujours quelqu'un pour t'accueillir dignement yeah). Mais attention à ne jamais négliger la partie jeu  fouet

BON JEU ET BONNE AVENTURE SUR BATB !  :whaa:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: BYRÒN ☳ polarize is taking your disguises.   

Revenir en haut Aller en bas
 

BYRÒN ☳ polarize is taking your disguises.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE MERMAID GRACE ::  :: Le serment d'allégeance :: Bienvenue en Eador-